récapitulatif Castres

L’autoroute A69 est un projet majeur de liaison autoroutière entre Toulouse et Castres. Voici un récapitulatif de ce projet.

Genèse du Projet A69

Le projet d’autoroute A69 a commencé dans les années 1990 avec l’ambition d’élargir la route nationale N126, qui assure déjà la liaison Toulouse-Castres. En 1996, l’A680, une bretelle de 8 km à 2 × 1 voies sans séparateur central, reliant l’A68 à la RN126, a été ouverte. Cette bretelle devrait intégrer à terme l’autoroute A69. Initié par les laboratoires Pierre Fabre, le projet d’autoroute A69 vise à désenclaver le Tarn et à stimuler son développement économique. La construction et l’exploitation sont gérées par Atosca, filiale du groupe NGE. L’A69 est considérée comme essentielle pour le territoire et la région. Par conséquent, un Comité de développement territorial a été créé pour préparer l’avenir de la population, de l’économie et de l’agriculture du territoire.

Confirmation du Chantier

En 2014, le président de la République François Hollande a confirmé la construction de cette autoroute et a demandé au préfet de la région Occitanie de mettre en œuvre les études préalables en vue d’obtenir la déclaration d’utilité publique. Malgré les contestations de diverses associations et sociétés privées, le Tribunal administratif de Toulouse a rejeté plusieurs demandes de suspension de la construction de l’A69. Le juge a estimé que les arguments ne mettaient pas en doute la légalité de l’arrêté autorisant la construction. Ces décisions ont satisfait le concessionnaire Atosca. Cependant, elles ont aussi exacerbé la colère des opposants. Néanmoins, les travaux de l’A69 ont continué.

Début des Travaux

Les travaux de construction de l’autoroute A69 ont débuté en mars 2023. La société Atosca a obtenu le feu vert de l’État pour lancer ce chantier. Le groupe de BTP NGE, concessionnaire de l’autoroute A69 sera donc chargé de sa construction et de sa gestion. Il continue donc malgré les contestations d’avancer sur ce projet controversé qui serait prêt d’ici fin 2025.

Caractéristiques de l’A69

La future autoroute A69 reliera Toulouse à Castres sur 53 km et longera l’actuelle RN 126. Elle s’embranchera sur l’A68 Toulouse-Albi au niveau de la commune de Verfeil (Haute-Garonne). Le coût total du projet équivaut à peu près à 450 millions d’euros, dont 23 millions d’argent public. L’autoroute A69, actuellement en construction, reliera Toulouse à Castres sur 53 km. Pour y accéder, les tarifs seront de 6,77 euros pour un véhicule normal et de 5,42 euros pour un véhicule électrique. Les abonnés bénéficieront de réductions : 2,71 euros pour un véhicule électrique et 4,06 euros pour un véhicule normal. Des tarifs justifiés selon Atosca car l’A69 sera un moyen de désenclaver les territoires, de réduire le temps de trajet entre Toulouse et Castres de 25 à 35 minutes, et de soutenir le développement économique.

Contestations et Manifestations

Le projet continue de faire face à plusieurs manifestations et contestations. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans le Tarn contre l’A69. Malgré les contestations, le gouvernement a décidé de poursuivre le chantier de l’A69. L’opposition à l’autoroute A69 est due à plusieurs facteurs : le coût élevé du péage, la destruction environnementale, un gain de temps jugé insuffisant et une contradiction avec l’urgence climatique. Malgré ces contestations et des manifestations, dont une avec Greta Thunberg à Saïx en soutien avec les militants écologistes, les travaux ont commencé. Les opposants continuent de se mobiliser, malgré l’intervention de la gendarmerie lors d’une manifestation interdite près de la ZAD de la Crèm’Arbre à Saïx le 10 et le 11 février. Cette manifestation a réuni une centaine de manifestants et a nécessité la mobilisation de 90 gendarmes.

Impact Environnemental

Le projet d’A69 va faire disparaître une grande surface de terres agricoles. En effet, il faudrait recouvrir de béton et de bitume environ 400 hectares de terres arables. De plus, plus de 1 000 arbres – dont certains centenaires – devraient être abattus dans le cadre de ce chantier. Les scientifiques estiment que l’autoroute A69 aurait un impact écologique majeur, en contradiction avec les objectifs climatiques actuels. Le projet augmenterait les émissions de CO2, notamment en raison de la construction et de l’utilisation de l’autoroute. Malgré les promesses d’un chantier bas carbone, le voyage en voiture entre Toulouse et Castres émettrait beaucoup plus de CO2 que le transport en TER ou en autocar.

En conclusion, malgré les contestations, le chantier de l’autoroute A69 avance comme prévu. Ce projet majeur, une fois terminé, devrait faciliter la liaison entre Toulouse et Castres, tout en suscitant des débats sur de nombreux sujets comme son impact environnemental.

Découvrez tous nos articles sur l’A69 ici

Votre conseiller immobilier

Article rédigé par Marina Salomon

34 Posts

Actuellement étudiante en première année de BTS MCO à la Borde-Basse à Castres (retrouvez moi sur LinkedIn)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *